Les infos légales relatives à votre activité : annulation des séjours,…

Yonne Tourisme souhaite vous tenir informés des mesures prises au niveau national et régional et vous accompagner au mieux dans la gestion de cet épisode sans précédent lié à la pandémie Coronavirus-Covid 19.

Ainsi, l’équipe de Yonne Tourisme a répertorié pour vous les mesures de soutien économique mises en place actuellement pour aider les entreprises et collectivités à traverser cette crise sanitaire.

Retrouverez ce récapitulatif ainsi qu’une liste de contacts utiles en cliquant sur le lien ci-dessous.

L’équipe de Yonne Tourisme et de l’Office de Tourisme de Puisaye-Forterre vous assurent de notre soutien et restons à votre disposition pour toute question ou besoin complémentaire.

 

Épidémie de Coronavirus – COVID-19 – Ordonnance relative aux conditions d’annulations de voyages touristiques

ADN Tourisme, la nouvelle fédération des organismes institutionnels du tourisme, se mobilise pour vous tenir régulièrement informés des mesures prises au niveau national et pour vous accompagner dans la gestion de la crise du Coronavirus.

Vous trouverez ci-dessous l’ordonnance relative aux conditions financières de résolution de certains contrats de voyages touristiques et de séjours en cas de circonstances exceptionnelles et inévitables ou de force majeure.

Cette ordonnance prévoit notamment que par dérogation aux dispositions en vigueur, le professionnel ou l’association peut proposer, à la place du remboursement de l’intégralité des paiements effectués, un avoir. Le professionnel ou l’association, proposant un avoir au client, l’en informe sur support durable (courrier ou courriel) au plus tard trente jours après la résolution du contrat.

Vous assurant de l’entière mobilisation de la Fédération.

L’équipe d’ADN Tourisme.

 

Veille touristique – Les actus liées au Coronavirus – COVID-19

 

Report de la Nuit Européenne des musées au 14 novembre 2020

Compte tenu de la situation sanitaire mondiale, du fait du Covid-19, il a été décidé du report de la Nuit européenne des musées.

Si vous aviez déjà effectué votre inscription sur la plateforme Open Agenda, vos événements ont été basculés sur cette nouvelle date.

Merci de bien vérifier le contenu de votre événement. Si votre participation est compromise, merci de bien vouloir supprimer la fiche de votre événement. Si l’événement est modifié, merci de bien vouloir le corriger.

Si vous n’aviez pas encore inscrit vos événements, la procédure reste inchangée et est expliquée en cliquant sur le bouton ci-dessous :

 

Les producteurs locaux, restaurateurs et épiceries à votre service durant la pandémie du Coronavirus – COVID-19

Trouver les producteurs fermiers et restaurateurs prés de chez vous !

Pour trouver des produits frais et locaux en cette période de confinement, l’Office de Tourisme de Puisaye-Forterre vous propose une liste, récemment mise à jour en fonction  des retours informations transmises par les producteurs et épiceries. Elle permet de recenser les producteurs qui assurent encore une livraison, ou vendent directement sur leur exploitation.

Suite à la fermeture de nombreux marchés, nous sommes nombreux à chercher des produits frais et locaux. Cette liste vous permettra de localiser près de chez vous les producteurs qui assurent des points de vente collectifs, où ceux faisant de la vente directe sur leur exploitation.

Dispositif des avoirs

Point d’information du 03 avril 2020

Nos relations privilégiées avec les Entreprises du Voyage et l’APST, nous permettent de vous faire suivre un document réalisé par leurs soins, et diffusé auprès de leurs adhérents.

Nous les remercions pour cette mise à disposition de supports qui vont vous être utiles.

Restant mobilisés à vos côtés,

L’équipe d’ADN Tourisme

Le dispositif des avoirs en 3 étapes (Source Entreprises du Voyage et APST)

« 1/ Informer vos clients

 

Si vous souhaitez utiliser le dispositif de l’Avoir, vous avez l’obligation d’adresser à vos clients une information générale :

• Dans un délai de 30 jours à partir de la date d’annulation.
• Pour les voyages annulés entre le 1er mars et la promulgation de l’ordonnance (25 mars), ce délai de 30 jours court à compter du 25 mars.
Cette information doit être délivrée sur un support durable (courrier RAR, email avec accusé de réception). Elle doit contenir un certain nombre d’éléments. L’avoir doit correspondre aux montants que vous avez perçus de la part de votre client pour le voyage annulé (acompte ou solde).

Ci-joint un modèle d’information pour vos clients. Bien entendu, vous avez la possibilité d’adapter cette trame pour y intégrer une dimension commerciale, selon votre sensibilité.

2/ Adresser un avoir et faire une proposition de séjour « équivalent » à vos clients

a/ Adresser un avoir correspondant aux montants versés au titre des prestations touristiques (acompte ou solde) :

Cet avoir doit comporter les informations suivantes :

• la date d’émission de l’avoir
• la durée de validité (18 mois)
• la mention « suite à l’annulation du forfait [références du précédent voyage] du fait du coronavirus
• le montant de l’avoir en euros
• les conditions particulières d’utilisation de l’avoir (fournisseurs et transporteurs le cas échéant)
• la mention précisant que l’avoir n’est pas cessible à un tiers. (Si lors de l’achat du nouveau séjour, votre client souhaite finalement céder le voyage à un tiers, ce dernier devra supporter les frais réels engagés pour cette cession conformément à l’article L211-11 du code du tourisme)

L’avoir doit être adressé à votre client par tout moyen permettant d’en accuser réception (courrier RAR, email avec accusé de réception

b/ accompagner ou faire suivre cet avoir d’une proposition de séjour équivalent

Dans les 90 jours suivants l’annulation du séjour, vous devez adresser à vos clients une nouvelle proposition de séjour « identique ou équivalent » (sous forme de devis, offre de contrat ou contrat) à celui réservé initialement, et au même prix. Si vous agissez en tant que distributeur, nous vous invitons à contacter votre tour opérateur d’origine afin d’élaborer ensemble la proposition pour votre client.

Si votre client n’a réglé qu’un acompte, il devra bien entendu régler le solde du séjour dans les conditions prévues au nouveau contrat.

L’ordonnance ne vous impose pas de proposer à vos clients une date de séjour en particulier.

Organisateurs et distributeurs sont invités à travailler ensemble de façon à permettre de « rebooker » le maximum de clients sur cette première proposition.

Si la proposition de séjour équivalent est acceptée par votre client, nous vous invitons à lui adresser un nouveau contrat de voyage sous la forme d’un « annule et remplace » :

• Dans la rubrique « Paiement », le contrat de voyage devra indiquer les sommes correspondantes à l’Avoir ainsi que la date de paiement du solde, si l’Avoir ne couvre pas le prix total du séjour.

• Compte tenu des engagements déjà pris auprès de vos fournisseurs, il est possible que vous deviez prévoir des conditions d’annulation spécifiques dans le nouveau contrat de voyage.

Pour rappel, vous avez la possibilité de prévoir un barème d’annulation standard spécifiant des frais appropriés et justifiables ou d’appliquer vos frais réels en cas d’annulation.

Dans cette hypothèse, nous vous rappelons que vous devez mentionner la politique d’annulation contractuelle sur le nouveau contrat de voyage.

Vous trouverez ci-joint une proposition de courrier pour adresser l’avoir et le nouveau devis à votre client

 

3/ Adresser à vos clients d’autres propositions de séjour s’ils refusent la première proposition

Si votre client n’a pas accepté la proposition de séjour équivalent que vous lui avez adressée, vous avez 18 mois à compter de l’émission de l’annulation du séjour initial pour lui proposer d’autres séjours :

• L’avoir est sécable : il peut être utilisé pour l’achat d’un séjour moins onéreux. Dans ce cas, le reliquat de l’avoir non utilisé pourra être utilisé lors de l’achat d’un second séjour. Il ne pourra faire l’objet d’un remboursement anticipé.

• Votre client peut souhaiter porter son choix sur un autre séjour de catégorie supérieure. Dans ce cas, il devra s’acquitter de la différence tarifaire.

Si au terme des 18 mois, votre client ne vous a pas répondu ou n’a pas accepté vos propositions, l’ordonnance prévoit que le voyageur pourra prétendre au remboursement en numéraire de l’avoir émis (ou du solde de l’avoir utilisé partiellement).

Nous vous recommandons de mettre à profit ce temps long pour formuler toute proposition à vos clients. Plus que jamais, les agences distributrices et les organisateurs de voyage doivent travailler de concert pour optimiser ce dispositif dans leur intérêt commun et celui de leurs clients. »

NB : Le contenu de ce message est exclusivement réservé aux adhérents d’ADN Tourisme (fédération en cours de constitution réunissant Destination Régions, Tourisme & Territoires et Offices de Tourisme de France) pour leur propre usage. 
Nous vous remercions de ne pas le diffuser sans autorisation de la Fédération. 

 

Prorogation des immatriculations et des classements des hébergements touristiques

Madame, Monsieur, Chers partenaires,

Yonne Tourisme tient à vous informer des évolutions de la législation relative aux immatriculations des opérateurs de voyages et au classement des hébergements touristiques, compte tenu de la situation exceptionnelle liée au Coronavirus-Covid 19.

1. La validité des immatriculations et des classements en cours de renouvellement est prolongée jusqu’à nouvel ordre

2. les classements qui devaient cesser leurs effets à compter du 12 mars 2020 demeurent valides jusqu’à nouvel ordre

Les hébergeurs concernés (hôtels, résidences de tourisme, campings et parcs résidentiels de loisirs, villages de vacances, meublés de tourisme) sont donc dispensés durant cette période exceptionnelle des démarches de renouvellement de leur classement.

Ces mesures visent à :

  • exempter les professionnels concernés des démarches et formalités liées au renouvellement de leur immatriculation ou de leur classement,
  • éviter la perte brutale des autorisations d’exercer en l’absence de démarche de renouvellement compte tenu de la réduction ou suspension d’activité et ce, sans préjudice des contrôles habituels qui incombent à Atout France lesquels feront également l’objet de mesures adaptées à la situation actuelle,
  • empêcher la caducité des classements arrivés à échéance en l’absence de renouvellement, du fait des difficultés dans le contexte actuel à engager des coûts pour une inspection qui ne pourrait pas avoir lieu (fermeture totale ou partielle, absence d’organismes d’inspection en activité, conditions anormales d’exploitation, etc.)

Durant cette période, Atout France, organisme national de gestion des immatriculations et des classements poursuivra l’instruction des dossiers en cours.

Retrouver ces informations sur :

Espérant que ces informations vous soient utiles, nous vous assurons de notre soutien et de l’entière mobilisation de Yonne Tourisme et restons à votre disposition pour toute question ou besoin complémentaire,

Bien cordialement,
La Directrice,
Bénédicte NASTORG-LARROUTURE

Contact : adt89@tourisme-yonne.com

 

Mesures de soutien en faveur des restaurants, cafés, hôtels,des entreprises du secteur du tourisme, de l’événementiel, du sport et de la culture

Madame, Monsieur, Cher partenaire,

Le Président de la République, en présence des différents ministres concernés, s’est entretenu, le vendredi  24 avril dernier, avec les professionnels des hôtels, cafés et restaurants, du tourisme et du loisir.

Afin de tenir compte de la situation particulièrement difficile et spécifique des hôtels, cafés, restaurants, des entreprises du secteur du tourisme, de l’événementiel, du sport et de la culture, les mesures de soutien du plan d’urgence économique vont être maintenues et renforcées :

  • possibilité du recours à l’activité partielle après la reprise de l’activité,
  • maintien du fonds de solidarité au-delà du mois de mai avec un élargissement de ses conditions d’accès aux entreprises des secteurs concernés ayant jusqu’à 20 salariés et 2 millions d’euros de chiffre d’affaires, et le plafond des subventions pouvant être versées dans le cadre du second volet du fonds sera porté à 10 000 euros,
  • exonération de cotisations sociales aux TPE et PME de ces secteurs pendant la période de fermeture, de mars à juin. Cette exonération s’appliquera automatiquement, que ces entreprises aient déjà acquitté ou non leurs cotisations. Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises ne bénéficiant pas de l’exonération automatique pourront obtenir des étalements longs des charges sociales et fiscales reportées et solliciter des annulations de dette en fonction de leur situation financière,
  • sur le plan fiscal, le Gouvernement échangera avec les collectivités territoriales sur les modalités de report de la CFE et l’exonération de la part forfaitaire de la taxe de séjour pour 2020,
  • annulation des loyers et redevances d’occupation du domaine public dus aux bailleurs nationaux pour les TPE et PME de ces secteurs pour la période de fermeture administrative.

La reprise de l’activité devra se faire en garantissant la sécurité sanitaire, tant pour les clients et touristes que pour les salariés et entrepreneurs. Ainsi, des protocoles sanitaires sont en cours de définition pour chacun des secteurs et seront validés par le Gouvernement.

L’État a également annoncé travailler sur la création d’un fonds d’investissement qui investira dans les entreprises de ces secteurs sur le long terme, pour les aider à se redresser. Il sera demandé aux assureurs et aux banques de participer à ce fonds pour contribuer au redémarrage de cette économie au plus vite.

Le Gouvernement fera un point d’étape sur tous ces sujets avec les professionnels des hôtels, cafés, restaurants, des entreprises du secteur du tourisme, de l’événementiel, du sport et de la culture lors d’un Conseil interministériel du tourisme qui se tiendra le 14 mai prochain.

Pour consulter le communiqué de presse cliquez ici
N’hésitez pas à consulter notre site Internet professionnel que nous alimentons régulièrement avec des nouvelles informations et contacts. Vous pouvez y accéder directement en cliquant ici.

Espérant que ces informations vous soient utiles, nous vous assurons de notre soutien et de l’entière mobilisation de Yonne Tourisme et restons à votre disposition pour toute question ou besoin complémentaire,

Bien cordialement,
La Directrice,

Bénédicte NASTORG-LARROUTURE

Contact : adt89@tourisme-yonne.com

 

Yonne Tourisme : ADN Tourisme les 15 propositions pour relancer l’activité touristique

Madame, Monsieur, Cher partenaire,

Yonne Tourisme souhaite vous tenir régulièrement informé des mesures prises au niveau national et régional et vous accompagner au mieux dans la gestion de cet épisode lié à la pandémie Coronavirus-Covid 19.

ADN Tourisme, notre Fédération nationale, a adressé le 23 avril dernier, 15 propositions pour accompagner les professionnels du tourisme et relancer l’activité des territoires à Jean-Baptiste LEMOYNE, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères.

Ces 15 propositions se déclinent autour de 3 axes :

  • la mise en œuvre d’éléments concrets relatifs aux règles sanitaires afin d’orienter les professionnels et de rassurer les clients,
  • des mesures de soutien pour préserver l’offre de services touristiques,
  • des mesures de relance, des aménagements réglementaires et des investissements pour accompagner la reprise de l’activité.

Pour consulter les 15 propositions, cliquez ici

Espérant que ces informations vous soient utiles, nous vous assurons de notre soutien et de l’entière mobilisation de Yonne Tourisme et restons à votre disposition pour toute question ou besoin complémentaire,

Bien cordialement,

La Directrice,
Bénédicte NASTORG-LARROUTURE

Contact : adt89@tourisme-yonne.com

 

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS – Point d’information du 5 mai 2020

Pour soutenir le secteur du tourisme face à la crise sanitaire, l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV) a annoncé une baisse provisoire de la commission au remboursement des chèques vacances.

A partir du 1er septembre 2020 et jusqu’au 28 février 2021 inclus, la commission au remboursement des chèques vacances passera de 2,5% à 1%.

Ce taux réduit n’est valable que pour les chèques vacances dématérialisées.

Les professionnels du tourisme souhaitant en bénéficier devront donc se raccorder à Chèque-Vacances Connect, la plateforme de paiement par application mobile et sans contact déployée par l’ANCV.

Vous assurant de notre entière mobilisation,

L’équipe d’ADN Tourisme

 

Les bonnes pratiques pour rassurer le client

Ces informations sont issues d’un webinaire assuré par la société Elloha le mercredi 15 avril 2020.

1) L’hygiène sanitaire avec la mise en place de protocoles

Il vous est fortement conseillé de mettre en place un protocole « sanitaire ». Il s’agit d’un protocole et non pas d’une certification qui serait trop longue à mettre en place. Pensez comme un hypocondriaque !

Ce protocole devra être largement diffusé auprès de vos clients, y compris sur vos supports de communication. Chaque protocole est différent suivant les structures. A vous d’en identifier le contenu en fonction de votre activité.

En ce qui concerne votre personnel :

  • identifiez une équipe dédiée comprenant un référent « sécurité sanitaire », ainsi que les postes et les membres du personnel indispensables dans des zones bien précises si votre établissement est vaste (des sous-référents par zone),
  • Renforcez l’hygiène personnelle et les règles d’hygiène en cas de toux de votre personnel en remettant dans toutes les salles communes le rappel des gestes barrières par exemple,
  • Surveillez étroitement la santé des employés (prise de température frontale le matin à l’embauche par exemple, pensez à l’avenant au contrat de travail),
  • Encouragez les employés malades à rester chez eux,
  • Fournissez des stations de désinfection des mains, des lingettes ou un spray désinfectants prêts à l’emploi, ainsi que des mouchoirs pour toute l’équipe,
  • Formez tous les employés sur l’évolution de l’infection et les mesures mises en place dans l’établissement.

Des mesures devront être détaillées pour chaque espace (ouvert au public, réservé aux employés) avec la mise en place de protocoles différents suivant les zones.

– Accueil / comptoir / espaces communs :

  • Garantissez les gestes barrières (voir si nécessité du port du masque), lavage des mains, présence d’un plexiglas, nettoyage des terminaux de paiement, mode de remise des clés…,
  • Définissez les facteurs de distanciation sociale de vos clients (dématérialisation des processus, file d’attente, séparation des places assises dans les espaces communs…). Balisez les points d’attente et de prise en charge des clients,
  • Définissez la fréquence de nettoyage et de désinfection pour les surfaces fréquemment touchées,
  • Prenez le temps de bien penser aux flux (limitez vos capacités et fractionnez vos sessions par exemple),
  • Dans les espaces communs, gérez si nécessaire des créneaux d’accès aux salles de sport, piscines, espaces d’enfants…
  • Et pour vos clients, il serait intéressant de dresser une liste, une carte des professionnels et des établissements de santé autour de chez vous (noms, distances, liens). Ces informations pourront être intégrées dans votre livret d’accueil et sur vos supports de communication.

– Chambres ou lieu de vie privatif (locatif) :

  • Indiquez si vous appliquez ou non le principe de la « jachère » et en préciser la durée : en heure, en jour, etc… Ce principe est primordial mais remet en question votre politique des arrivées ! Il vous est possible par exemple de décaler les jours d’arrivées pour laisser au moins un jour l’hébergement sans visiteur,
  • Complétez vos procédures habituelles de nettoyage par des mesures de désinfection,
  • Aérez les chambres au moins 30 minutes par jour,
  • Réalisez une petite notice affichée dans ce lieu de vie, précisant la nature des produits détergents ainsi que les désinfectants utilisés, l’attention que vous portez aux éléments fréquemment manipulées (poignées de porte, télécommande…), les méthodes de nettoyage des lignes de maison (sous-traitance) avec la température de nettoyage par exemple et toutes autres mesures complémentaires,… Précisez également comment sont nettoyés et désinfectés tous vos appareils de nettoyage comme les aspirateurs.

– Sites d’activités / Attractions :

  • Indiquez si vous appliquez ou non le principe de la « jachère » entre deux visites de groupes (exemple : utilisation de 50 % du parc de vélo le J1 et 50 % du parc restant en J2),
  • Identifiez des créneaux si vous limitez vos groupes à des personnes faisant partie d’une même « tribu »,
  • Indiquez vos procédures habituelles de nettoyage et les mesures de désinfection sur vos équipements (audio guides), mise en place de chariot d’hygiène,
  • Fournissez le cas échéant des équipements à usage unique : gants, charlotte, masques, sur-chaussures,
  • Dématérialisez l’achat avec le paiement en ligne (pas de file d’attente, pas de regroupements aux comptoirs,
  • Repoussez toutes manipulations de cash dans la mesure du possible et nettoyez, après chaque usage, vos terminaux de paiement,
  • Dans les toilettes publiques, nettoyez et désinfectez selon un protocole strict et fournissez des stations de désinfection des mains. N’oubliez pas d’afficher le protocole dans les sanitaires toujours dans l’objectif de réassurance !

– Restauration :
La restauration est Interdite en groupe jusqu’à nouvel ordre. Privilégiez les plats à emporter, le roomservice, les paniers gourmands,… Il est possible de se rapprocher de traiteurs, restaurateurs, producteurs. Cf. point numéro 3 « Alimentation / restauration à organiser ».

L’ensemble du dispositif devra être repris dans un manuel incluant chaque protocole. Et n’oubliez pas de l’actualiser autant que nécessaire en fonction de l’évolution de vos procédures. Si possible, faites-les (vos procédures) évaluer par un tiers et tenez-les à disposition de tous (client et personnel).

2) L’agilité et la flexibilité

Autre point soulevé, votre capacité à l’agilité et la flexibilité dans le cas des annulations ou reports. Dans la mesure du possible, il est conseillé d’assouplir vos conditions de réservation et d’annulation. Et n’oubliez pas de dématérialiser au maximum les paiements.

3) Alimentation / restauration : à organiser

Afin de faciliter la recherche de vos clients en matière d’alimentation et de restauration, valorisez vos propres partenaires locaux : artisans, restaurateurs, agriculteurs qui peuvent assurer un service de livraison ou une livraison faite par vous-mêmes sous forme d’un dépôt-vente.

Dans la mesure du possible, essayez de leur proposer une diversité d’offres. Recensez et indiquez les services de livraison opérationnels ou les drives dans les environs. Et surtout n’oubliez pas de communiquer ces informations sur votre site Internet. Cela provoquera une image positive de votre établissement !

4) Les activités qui sont possibles et dans quelles conditions

Il vous est conseillé de mettre en place une véritable conciergerie. Devenez un prescripteur des offres environnantes. Privilégiez les sites ou activités qui possèdent une plateforme de réservation en ligne, toujours dans un souci d’éviter à vos clients les files d’attente aux guichets.

Source Société elloha : pour voir ou revoir le webinaire « Bonnes pratiques post-covid : rassurez vos clients et vos partenaires, cliquez ici. »