5 lieux où apprécier les couleurs de l’été indien

Le 20 août 2020 Nathalie OT Puisaye-Forterre
L'automne en Puisaye et ses paysages - ©Daniel Salem

“Quand vient la fin de l’été….” c’est le début de l’été indien ! Et alors que l’été se prolonge et que la nature environnante commence à prendre ses teintes d’automne, on vous propose de découvrir, avec votre tribu, quelques lieux où apprécier ces douces couleurs automnales…

© La Métairie Bruyère

Ce centre d’art graphique est un foisonnement de couleurs à lui seul. Entre expositions et travaux d’imprimerie d’art, vous sentirez presque l’esprit de Miró, Picasso, Kashink… Un lieu unique en Europe fait de galeries, d’ateliers, d’oeuvres exposées, où les grandes maisons de luxe et les artistes internationaux aiment le travail traditionnel et artisanal de l’image imprimée. Et si vous avez le temps, alors demander un atelier gravure et repartez avec un souvenir unique fait par vous 😉

Chantier de Guédelon - Puisaye - Yonne - Bourgogne

S’il y a un lieu qui explose de couleurs d’automne, c’est bien le chantier médiéval de Guédelon. Cette construction toute neuve (mais bâtie avec les techniques du 13ème siècle) et toujours en cours de réalisation est sur un site où l’argile, le grès ferrugineux et les bois alentours vous plongent tout de go dans l’ambiance bucolique, charmante et pittoresque de l’automne en Bourgogne. Préparez les smartphones et autres appareils photos (ainsi que les batteries externes…) parce que ça va mitrailler ! Pause selfie garantie au pilori !

© Espace Terre

Le blanc pur chez le céramiste Jean-Marc Fondimare, les couleurs primaires chez Eric Hibelot, des pastels chez Espace Terre, des camaïeux chez la Pas Potière, que ce soit des créations traditionnelles comme aux musées du grès ou plus contemporaines comme à la poterie des Guimards, la poterie c’est l’Artisanat d’art par excellence en Puisaye. Et on vous met même au défi de rejouer avec votre meilleur(e) ami(e) la fameuse scène du film “Ghost” lors d’un atelier poterie à la maison de la mémoire potière par exemple ! (Et surtout, envoyez-nous la photo !)

Randonnée en Puisaye-Forterre

© Daniel Salem

Quand on se retrouve tous ensemble, il y a toujours un moment, après un bon repas, pour éviter de comater dans le salon, la chambre ou le transat, on attrape vite la main de ceux dont les yeux pétillent et on va se balader. C’est un peu la petite marche digestive. Ce moment où on retrouve la complicité qui fait qu’on est si bien ensemble, où l’on retrouve nos vieilles habitudes de collège ou de lycée, à marcher bras-dessus bras-dessous, où certaines conversations sérieuses sont de mises, avant la légèreté de la première personne qui aura voulu récupérer une châtaigne dans la bogue et se sera piquée ! Et là, ce sera parti à qui ramassera le plus de châtaignes !

© Alexandra Laurent

Il est un petit patrimoine dont on pousse toujours la porte pour les trésors et mystères qu’il peut receler, ce sont les églises. En Puisaye-Forterre, elles datent, pour la plus ancienne, du 12ème siècle et la plus récente du 18ème. Une vingtaine d’entre elles possède en leur sein des peintures remarquables faites grâce à l’ocre qui était opulent autrefois dans la région. Elles sont la petite découverte idéale durant un marché, une promenade, en attendant une visite, ou juste parce que c’est LE must-see du village, comme à la Ferté-Loupière avec sa superbe “danse macabre” (il n’en existe que 8 en France, alors profitez-en !) ou encore les peintures entièrement restaurées de l’église de Moutiers (c’est… biblique !). Pour sûr, vous apprécierez tous ces petits interludes patrimoniaux…

Et pour profiter de l’ensemble des couleurs de Puisaye-Forterre, la suite est par ici !

Laisser un commentaire


Retour