Nos lectures d’automne

Le 05 novembre 2020 Nathalie OT Puisaye-Forterre

Ça y est, nous y revoilà. Nous nous retrouvons à nouveau chacun chez soi. Ce matin, au réveil, il faisait deux petits degrés. Alors nous nous sommes empressés d’allumer la cheminée, de faire le tour de nos étagères et on a sélectionné quelques lectures pour ces douces journées et longues soirées.

  • “Les Vrilles de la vigne” par Colette

Entre chronique, conte, poème en prose, Sidonie-Gabrielle Colette partage sa vie, ses goûts, sa nostalgie de l’enfance liée à son village, à sa maison. Ses émotions ressurgissent au fil des pages en évoquant cette ode à la vie, au paradis de sa jeunesse. Une plume fine, des textes qui se savourent avec gourmandise, et un plaisir sans cesse renouvelé lorsque Colette nous ouvre ainsi la porte de sa pensée.

  • “Poussières d’étoiles” d’Hubert Reeves

Le spectacle cosmique, la beauté de l’univers, sa complexité et son intelligibilité dans une splendeur incroyable à contempler et à comprendre; Hubert Reeves vulgarise la science rendant simple la compréhension de “la grande purée initiale de l’univers”. On s’immerge dans les éléments primaires et c’est un livre que l’on apprécie d’autant plus en automne, alors que notre environnement bouge et change autour de nous.

  • “L’espérance en héritage” par Jean d’Ormesson

Une trilogie regroupant “Comme un chant d’espérance”, “Guide des égarés” et “Un hosanna sans fin” telle une enquête philosophique. La douceur de l’écrivain ressurgit page après page, entre réflexions métaphysiques et flâneries de la pensée. Un propos retiendra notre attention : “vivre est une occupation de tous les instants. Une expérience du plus vif intérêt. Une aventure unique. Le plus réussi des romans.[…] Toujours une surprise et un étonnement à qui il arrive de se changer en stupeur.”

  • “Quatre, cinq, six, cueillir des cerises” par Nadine Szczepocki

“Ici, c’était la Puisaye, la Poyaude comme ils disaient, un petit bout de Bourgogne oublié, saturé de brume,…” L’auteure nous envoie au début du vingtième siècle, à Toucy plus exactement, au cœur de la vie de trois adolescentes intimement liées, entre premiers émois, espérances, ambitions et désillusions. Les petites expressions et les événements de la vie locale font tellement de bien à lire !

  • “La Recluse de Cudot” par Simon Deriaux

Un roman, une fiction. Mais les personnages historiques et légendaires viennent s’imbriquer dans cette narration en plein Moyen-Âge. Une jeune bergère guérie miraculeusement. Cette jeune femme, c’est Alpaïs de Cudot, la sainte patronne des astronautes, miraculée et ayant eu des visions du système solaire. On plonge alors dans la vie du village comme dans celui d’Alpaïs, entre croyances, superstitions et faits.

  • “Entre parenthèses” par Claire Simon

Petit recueil tel un journal de bord d’une francilienne qui traite entre légèreté et sérieux, du premier confinement, qu’elle a eu la chance de passer avec son conjoint chez elle, dans l’Yonne. Entre textes, illustrations et aquarelles, elle livre son quotidien dans lequel on se retrouve, tout comme elle, pour un apéro virtuel quand il faisait si beau dehors dans ces moments si troublés. Plus d’informations ici.

Si l’un de ces ouvrages vous intrigue, alors contactez la librairie ou maison de la presse la plus proche de chez vous et passez commande ;) Et retrouvez d'autres idées de lectures ici !

Laisser un commentaire


Retour