Vous avez 1 ou 2 heures devant vous ?

Le 12 février 2020 Nathalie OT Puisaye-Forterre

On les connaît ces weekends de pont, où la famille en profite pour faire de grandes retrouvailles, où les enfants des uns font leur communion, où les cousins se marient, où les enfants des autres présentent leur spectacle dans leur colonie de vacances, où le weekend est suffisamment long pour faire enfin les 50 ou 60 ou 70 ans du tonton…. Bref, un weekend que l’on sait chargé et où on est attendu pour 13h/19h. Oui, mais voilà, pour être sûr d’être à l’heure, on arrive en avance… Et là, que peut-on faire quand on a entre 1 et 2 heures devant nous ?

On est du côté de Charny Orée de Puisaye

© Nathalie Jard

18km séparent le nord du sud sur cette commune nouvelle. Et si vous vous trouvez à mi-chemin, alors vous serez rapidement sur différents lieux de découverte : le Cyclorail, le domaine du Moulin Rouge d’abord et les créations en chocolat du maître artisan chocolatier Sébastien Métoyer (ça, on peut en ramener très facilement dans la voiture), la Fabuloserie à Dicy, le château de Montigny à Perreux (à coupler avec le musée d’art et d’histoire à Villiers Saint Benoit à 12km de là, où l’on y retrouve les faïences autrefois créées au château !). Il y a aussi la Ferté-Loupière, avec la galerie Acanthe et surtout l’église romane et ses peintures murales remarquables (d’ailleurs, c’est par ici pour retrouver l’ensemble des églises aux murs recouverts d’ocre de Puisaye). Tout cela, sans oublier, évidemment, de souffler un instant à la terrasse d’un des nombreux bistrots qui émaillent le territoire !

On est du côté de Toucy

église fortifiée de Toucy

A Toucy, avec un peu de chance, on sera samedi et le samedi, c’est marché ! Les producteurs, les poules d’ornement, les pépiniéristes (votre tendre moitié vous empêchera de prendre quoi que ce soit car “y’a plus de place dans la voiture ! Faudra revenir…”),… bref, le plus beau marché de Bourgogne quoi (c’est Jean-Pierre Pernault qui l’a dit) ! Et puis, après un stand de fromages ou de terrines, on pousse la porte de la galerie de l’Ancienne Poste et on entre dans l’univers de l’art et du design contemporain. Puis un peu plus loin, on repart en arrière chez les antiquaires (et on se rend compte de la valeur de certains objets chez Mamie et Papy). Et si on a les enfants avec nous, alors à 3km du centre-ville, on a la pyramide du Loup et on va en apprendre plus sur celui qui n’est pas forcément le grand méchant de l’histoire. Et à peine un peu plus loin, la métairie Bruyère, les églises aux peintures murales remarquables

On est du côté de Saint Fargeau

© Château de Saint Fargeau

A Saint Fargeau, il vous faudra sélectionner… vous ne pourrez pas tout faire en 1 ou 2 heures de temps…. c’est bête, il faudra revenir.. 🙂 vous aurez le choix entre le château, le musée de l’aventure du son, le lac du bourdon (ça c’est si vous avez des vêtements de rechange pour ne pas abîmer ceux pour la fête pour laquelle vous venez), la ferme du château (pareil avec les vêtements…). Puis, dans un rayon d’une petite dizaine de kilomètres : la maison natale de Colette et son musée, la poterie de la Bâtisse (mais vous devrez revenir pour faire un atelier poterie : besoin de temps, changement de vêtements, toussa toussa…)… Vous pourriez même pousser jusqu’à Saint Amand en Puisaye et découvrir le pays des potiers d’excellence !

On est du côté de Rogny les Sept Ecluses

Rogny-les-sept-ecluses

© Yvan Archenault

A la frontière du Loiret, s’il y a une chose à découvrir, ce sont les sept écluses de Rogny. Un édifice de 24 mètres de haut et de 250 mètres de long du tout début du XVIIème siècle est un ouvrage d’art du génie civil de l’époque car elles assuraient la liaison entre la Loire et la Seine (via le Loing). Pour apprécier pleinement le canal de Briare (sans aller jusqu’à Briare), alors on se fait une petite balade (Les 7 écluses d’Henri IV) de 9km qui nous mettra en jambe pour les festivités qui nous attendent (et qui permettra aux enfants de se dépenser et ainsi d’être calme durant la cérémonie…). un peu plus loin, on flânera aux jardins d’eau Pierre Doudeau de Bléneau et on poussera jusqu’à la cité de caractère de Bourgogne-Franche-Comté, Saint Privé, village souvenir de l’artiste Henri Harpignies et emblème de ses oeuvres. Un petit parcours de 4 km vous conduira aux plus beaux points de vue.

On est du côté de Courson les Carrières

Village-de-druyes-les-belles-fontaines

© Alexandra Laurent

En Forterre, il y a toujours un site à visiter, un patrimoine méconnu à découvrir. Aux portes de la Nièvre et non loin de l’Yonne (la rivière, hein), vous pouvez vite vous retrouver entre hauts plateaux, vignobles et cours d’eau. La carrière souterraine d’Aubigny à Taingy, le Moulin de Migé, le jardin de la Borde à Leugny, Druyes les Belles Fontaines et même jusqu’au marais d’Andryes, il y aura toujours une sortie à faire en attendant votre soirée. Entre lieux instagrammables, dégustation de produits (oui, il y a des vignes à Migé et le domaine Jean-Luc Houblin est sur la commune), exploration des senteurs et activités manuelles (enfin, vous n’aurez peut-être pas forcément le temps de tailler la pierre à la carrière…. de nouveau, faudra revenir 🙂 ), vous pourrez optimiser ces 2 heures à profit !

Alors pour revenir, on prépare tout de suite son séjour ici !

Laisser un commentaire


Retour