Irène vous parle de sa vie de maman en Puisaye

ambassadeur
Fuyant le bruit et la pollution, je me suis installée dans ce havre de paix voilà maintenant plus de 14 ans. J'ai découvert la Puisaye en devenant Maman. J'ai pu parcourir la Puisaye dans tous les sens, au fils des années où mes filles ont pu s'en émerveiller et s'y épanouir.

Le landau ou la poussette nous ont d’abord accompagné le long de balades calmes, croisant grues, biches ou papillons. Puis, à pieds ou en bottes, c’était la découverte de l’eau des sources et des fleurs sauvages. Petit à petit, on a découvert de nouveaux sites, forêts ou étangs. Comme sur Druyes-les-Belles-Fontaines où nous aimons encore y faire nos virées.

Ici, la nature nous met tous nos sens en éveils avec l'odeur des blés fauchés, la fraîcheur des sources et ces paysages féeriques des matins brumeux. Mais aussi les chants d'oiseaux. Même les nuits y sont merveilleuses et remplies d'étoiles.

Des activités à faire, même à la campagne !

Puis, il y a eu la découverte des activités. Pour chaque âge ont y trouve quelques choses à faire. La ferme du château où on peut y traire des chèvres ou donner le biberons, l’accrobranche du Bois de la Folie pour jouer les aventuriers. Et même les cyclo-rails où je me laisse me balader pendant que les filles se défoulent. Parfois, j’admets, qu’on s’est un peu éloignées pour y voir l’histoire de Vauban, des grottes ou des dinosaures.

Aujourd’hui après avoir visité presque tous les châteaux ou musées de Puisaye, il nous en reste encore à voir et à profiter. Que ça soit ces étés où presque chaque semaine on est éblouit par les feux d’artifices, ou ces hivers blancs de neige où on peut faire vivre des sculptures éphémères, c’est en Puisaye qu’on aime vivre, dans notre campagne. Enfin, je l’avoue, j’ai adoré élever mes filles en Puisaye… et c’est pas fini !