Quand chaleur rime avec fraicheur en Puisaye-Forterre

Le 29 juin 2019 Nathalie OT Puisaye-Forterre

Souvenez-vous l’hiver dernier, quand il faisait froid, que vos pas crissaient dans la neige, que vous regardiez le pâle soleil essayer de vous réchauffer, quand vous vous assuriez que le bouton d’en haut de votre manteau était bien fermé parce que vous sentiez un petit courant glacial vous chatouiller le cou et la nuque, quand vous mettiez les mains dans les poches pour ramener votre manteau pour qu’il vous plaque dans le dos et vous tienne chaud…. Vous avez les sensations ? Et si on les revivait (ou presque !) en ces moments de canicule ?

#1 – Un petit 13°C en dessous de la surface

Carrière souterraine d'aubigny à Taingy

13°C… rien que le nombre donne envie ! La Carrière souterraine d’Aubigny (qui ont, par ailleurs, été utilisé dans l’édification de l’Opéra Garnier et même de l’Hôtel de Ville de Paris !) recèle de vraies petites merveilles architecturales et structurales ! Les enfants (comme les grands !) adoreront faire des cairns tout le long de la visite ! Vous savez, ce sont des petites piles de pierres plates empilées. Et bien sûr, vous pourrez demander à participez à un atelier taille de pierre et repartir avec votre propre trophée !

2 – Faire rimer ocre et fraicheur

On ne le dira jamais assez, mais dans les églises… il fait frais ! Ce patrimoine datant parfois du XIIème siècle, en belles pierres de taille renferme une fraicheur tant désirée en ce moment ! Et pour joindre l’agréable au patrimoine, retrouver la fraicheur et l’ocre de Puisaye dans les peintures murales de nombreuses églises telles la Ferté-Loupière, Moutiers, Saint Fargeau, Ronchères…. Et appréciez ainsi les différentes teintes d’ocre que l’on a travaillé ici durant des siècles !

3 – D’abord, on se mouille la nuque

Lac du Bourdon - Saint-Fargeau

© Alexandra Laurent

C’est le premier geste que l’on fait avant de se jeter dans le lac du Bourdon ! Entre la plage pour lézarder, l’eau fraiche pour faire la planche, et les activités type paddle, pédalo et autres pour ne pas trop s’ankyloser, c’est LE bon plan pour ne pas dépérir sous la chaleur ! Et l’avantage, on oublie la foule des bords de mer et on profite juste du calme ambiant… et si trop de monde a lu cet article et se rue au Bourdon, alors profitez-en pour aller de l’autre côté du lac, en mode randonnée et tirez parti des sous-bois ombragés !

4 – Déjeuner au bord de l’eau (et à l’ombre !)

© Moulin de Corneil

Laissez le temps filer et vous porter l’instant d’un déjeuner à l’ombre des arbres et des saules-pleureurs, avec la rivière coulant presque à vos pieds, à déguster un verre de Chablis avec la terrine de Grand-Mère. Se reposer sur le dossier de la chaise, lunettes de soleil sur le nez, soupirez de bien-être et admirez la nature environnante…. Ça y est ? Vous y êtes ? Alors rendez-vous pour cela au Moulin de Corneil 😉

5 – Changez de cap le temps de la canicule

© Tourisme Fluvial du Centre

Et partez à tribord direction Rogny les Sept Ecluses et Tourisme Fluvial du Centre ! Faites-vous ce plaisir : louez un petit bateau rien que pour vous le temps de ces journées de grandes chaleurs et laissez-vous gagner par la fraicheur et le doux clapotis de l’eau. Remplissez la glacière de bons produits locaux et en avant pour quelques jours le long du Canal de Briare ! On vous l’assure, vous en profiterez 😉

 

Et bien évidemment, les piscines de Puisaye-Forterre vous ouvrent grands les bras pour vous rafraichir tout l’été ! Toutes les infos ici !

Laisser un commentaire


Retour